L’association pour le droit à l’initiative économique, l’ADIE, peut vous faire bénéficier d’un micro-crédit pour accéder à votre emploi salarié.

Ces micro-crédits peuvent aller jusqu’à 3000 € pour financer l’achat d’un véhicule, un permis de conduire, un déménagement et plus généralement toute dépense nécessaire qui vous permet d’entrer en apprentissage.

Si vous êtes intéressés, vous pouvez obtenir plus de renseignements sur leur site Internet en suivant ce lien ou vous pouvez composer le 0 800 800 566 (appel gratuit depuis un poste fixe).

Vous hésitez encore, à quelques jours de la rentrée scolaire, sur votre orientation.

Que diriez-vous de mener une enquête dans un moteur ? Pour ensuite en démonter les pièces défectueuses, les remplacer ou les réparer ? Et ensuite faire différents réglages et essais ? Pour enfin expliquer au propriétaire du véhicule ce que vous avez fait ?

Et si vous deveniez mécanicien automobile ?

Vous hésitez encore, à quelques jours de la rentrée scolaire, sur votre orientation.

Que diriez-vous de travailler dans un … frigo ? Vous seriez dans un laboratoire, véritable chambre froide où les carcasses sont entreposées. Vous découperiez avec des outils adaptés. L’hygiène et l’entretien n’aurait plus de secret pour vous : nettoyage quotidien du matériel et des plateaux de présentation en magasin par exemple.

Et si vous deveniez boucher ?

Le CFA-EDM 82 nous a informé ce matin que la section BP I.E.E. est complète en 2ème année.
Si vous êtes concernés par une inscription pour ce diplôme, contactez-nous pour que nous réfléchissions ensemble à une solution.

Vous hésitez encore, à quelques jours de la rentrée scolaire, sur votre orientation.

Que diriez-vous d’arriver sur un chantier à la fin du gros-œuvre ? Vous travailleriez notamment dans les maisons individuelles (sols, faïence de la salle de bains ou de la cuisines). Souvent seul à l’intérieur des bâtiments, vous pourrez vous montrer créatif pour réaliser des mosaïques par exemple.

Et si vous deveniez carreleur ?

Il s’agit d’une question, légitime, fréquemment posée au service.

Entre deux coups de fil pour l’envoi de demandes de contrat, on aura saisi votre contrat de travail avec toutes les mentions obligatoires.
Quand vous nous l’aurez retourné signé, on informera l’organisme de formation afin d’entamer la procédure d’inscription.
Une fois le dossier complet, la Chambre de Métiers enregistrera le dossier et vous l’enverra. En parallèle, le Conseil Régional sera prévenu de sa validation pour le versement des primes auxquelles vous avez droit.


Le code du travail (art. L6222-27 à L6222-29) prévoit une rémunération de base, en pourcentage du SMIC, pour les salariés embauchés sous contrat d’apprentissage.

                        – de 18 ans            entre 18 et 20 ans          20 ans et +             
1ère année             25 %                           41 %                          53 %
2ème année            37 %                          49 %                           61 %
3ème année            53 %                          65 %                           78 %

Attention, certains corps de métiers prévoient des rémunérations plus avantageuses, notamment les secteurs de la coiffure ou du bâtiment.
N’hésitez donc pas à nous consulter pour en savoir plus.

Nous nous tenons à votre disposition pour vous mettre en relation

avec les candidats reçus en entretien individuel.
Pour déposer votre offre

un seul numéro
05.63.63.09.58.
Service apprentissage
DELAIS A RESPECTER
RENDEZ-VOUS A PRENDRE
DECLARATIONS A EFFECTUER

Dès que vous avez choisi votre apprenti/e, il faut :
  • dans un 1er temps contacter le service apprentissage (05.63.63.09.58.) afin de commencer à monter le dossier via la « demande de contrat d’apprentissage »,
  • prendre contact avec la Médecine du Travail pour convenir d’un rendez-vous, avant le début d’exécution du contrat si l’apprenti/e est mineur/e,
  • toujours en cas d’apprenti/e mineur/e et si votre profession est concernée, faire compléter par le Médecin du Travail la demande de dérogation pour l’utilisation des machines dangereuses,
  • signer le contrat d’apprentissage avant que l’apprenti/e ne débute dans l’entreprise,
  • et en tout état de cause, faire enregistrer le dossier dans les 5 jours qui suivent le début de l’exécution du contrat.